Approche historique

DSC09741

Le nom de Treban vient du celtique TRE-BANO qui signifie agglomération, domicile.

Le pays comme ceux de la rive gauche de l’Allier était habité par les Bituriges dont on fera les Biturins puis, de déformation en déformation, les Bredins (voir Débredinoire de Saint-Menoux).

Le pays était assez pauvre à côté des terres de vignerons d’en bas.

En 1565, Nicolas de Nicolaye écrivait à propos de TREBAN « à deux lieues de VERNEUIL et une lieue de CRESSANGES. Situé en pays maigre, toutefois bon pour seigle, avoine, prairies et pâturages, mais il n’y croît nul vin ».

Sur la commune on a retrouvé la trace d’une voie Romaine allant de TRONGET (voie romaine, chemin ferré) au port de la chaise sur la Sioule.

Publicités